Les échos du tri

Tri sélectif en entreprise et au bureau : suivez le guide !

Tri sélectif au bureau ou en entreprise: suivez le guide

En France, plus de 2,4 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année par les activités de bureau. Pourtant, seulement 35 % de ces résidus sont recyclés. Ces chiffres alarmants démontrent à quel point il est urgent d’adopter de nouvelles habitudes dans le milieu professionnel. En ce sens, la gestion et la valorisation de déchets représentent un enjeu de taille pour toute organisation du 21ème siècle. Ce sont de véritables piliers dans le système d’économie circulaire et de développement durable.

A ce jour, les entreprises françaises sont sensibilisées au tri des déchets au bureau. La mise en place de ce genre de projet requiert une étude au préalable, ainsi qu’une stratégie et des équipements adaptés. Voici tous les points à connaitre pour mettre en place un système de tri sélectif au sein de votre organisation.

Quelles sont les obligations légales relatives au tri des déchets en entreprise ?

En vue de réduire l’empreinte écologique nationale, le gouvernement français a mis en place des mesures destinées aux entreprises issues de tous les secteurs d’activité. Certains types de déchets doivent obligatoirement passer au tri. Voici une sélection des mesures prises par l’Etat en matière de tri de déchets. Voici un résumé:

Le décret n°94-609 du 13 juillet 1994

Cette loi oblige les entreprises à trier et à valoriser leurs déchets d’emballage. L’idée est de donner une seconde vie aux emballages, que ce soit en les réutilisant ou en les transformant en énergie.

Le décret n°2011-828 du 11 juillet 2011

Les entreprises détenant ou produisant des déchets composés majoritairement de biodéchets sont tenus de procéder à un tri à la source. Cela a été établi dans un objectif de valorisation organique.

Le décret n°2016-288 du 10 mars 2016

Les entreprises et administrations produisant plus de 1 100 litres de déchets hebdomadaires doivent obligatoirement être triés suivant les 5 flux de déchets : les cartons et les papiers, le métal, le plastique, le bois et le verre.

La loi relative à la transition énergétique

Depuis le 1er janvier 2017, tous les PME de 50 salariés et plus ont l’obligation d’instaurer des corbeilles de tri sélectif dans leurs locaux. Il faudra attendre le mois de janvier 2018 pour que cette règle s’applique également aux entreprises de 20 salariés. Toute infraction sera punie d’une amende maximale de 15 000 euros et d’une astreinte journalière.

Les démarches pour la mise en place d’un processus de tri de déchets dans votre entreprise

Cartographier les déchets de l’entreprise

Avant de mettre en place votre stratégie de tri de déchets, pensez à réaliser un inventaire complet. Posez-vous les bonnes questions :

  • D’où proviennent les déchets ? : le fait de lister les différentes sources de déchets vous permettra de prévoir l’emplacement de vos poubelles de tri sélectif. En effet, les déchets peuvent provenir du bureau, de l’atelier, de la cafétéria, etc. ;
  • Quels sont les types de déchets qui circulent au sein de votre entreprise ? : listez les déchets selon leur catégorie. Vous devez également distinguer les déchets recyclables et non recyclables ;
  • Quel est le volume de déchets produits par jour ou par semaine ?
  • Les déchets répertoriés présentent-ils un danger ?

Cette cartographie vous permettra d’avoir une meilleure traçabilité de vos déchets sur le court terme. Elle servira de base à l’élaboration du plan d’action pour le tri.

Se renseigner sur les solutions de tri et de gestion de déchets

Il est important de se renseigner sur la législation en vigueur. En effet, les mesures appliquées varient selon l’activité et la taille de votre entreprise. Outre le volet réglementaire, vous devez également vous informer sur les techniques d’élimination les plus adéquates à chaque catégorie de déchets (recyclage, incinération, décharge, etc.).

Vous devez également définir les services responsables de la gestion de vos déchets. Ceux-ci auront pour mission de planifier les actions mises en place et de faire le suivi de la stratégie.

Réduire la production de déchets à la source

Bien qu’il soit important de gérer vos déchets de manière optimale, le problème réside à la source. Pour un meilleur impact sur l’environnement, vous devez réduire la production de déchets au sein de votre entreprise. Pour ce faire, basez-vous sur votre cartographie. Pensez à mettre en place une stratégie pour diminuer les catégories de déchets les plus volumineux. Vous pouvez par exemple miser sur un projet zéro papier ou remplacer certains produits jetables par des produits réutilisables.

Mettre en place le système de tri

Pour simplifier le processus de valorisation, il est important de trier et de stocker les déchets dès leur production. C’est pourquoi il est essentiel d’investir dans des corbeilles de bureau et des bacs de recyclage. Ceux-ci doivent être choisi selon des critères spécifiques (catégorie de déchets, volume de déchets, etc.).

Faire le suivi du projet

Pour assurer la pérennité de votre projet, vous devez mettre en place un suivi adapté. L’équipe responsable du suivi veillera au bon usage des équipements et au bon déroulement du processus.

Quels types de poubelles faut-il choisir pour le tri sélectif en entreprise ?

La mise en place d’un tri sélectif dans votre organisation est un premier pas vers une démarche écoresponsable pour votre entreprise. Vous avez décidé d’instaurer un système de tri dans vos locaux professionnels ? Voici les critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

L’emplacement du contenant de recyclage

Une fois que vous avez votre cartographie des déchets, vous pouvez identifier les différents emplacements stratégiques pour la mise en place vos bas de tri. Par ailleurs, il existe des espaces collectifs pouvant être exploités pour ce genre d’installation : hall, cafétéria, couloirs, etc. Il est également conseillé de placer des bacs de tri dans chaque bureau ou dans les zones de passage fréquent. Il faut surtout viser les espaces collectifs pour un maximum d’impact. A vous d’étudier les emplacements les mieux adaptés selon les configurations de vos locaux.

Les utilisateurs de poubelle de tri

Il est également important de considérer les utilisateurs des poubelles de tri. Vous devez prendre en compte le nombre de personnes qui utiliseront les dispositifs mis en place afin de choisir le volume de ceux-ci. Pour un espace avec peu d’utilisateurs, vous n’aurez besoin que de corbeilles de bureau. En revanche, les grands espaces collectifs requièrent des poubelles plus larges, avec de plus grandes capacités.

La fréquence des agents de nettoyage

Pour sélectionner le type de poubelle le mieux adapté, vous devez également prendre en compte la fréquence de passage des agents de nettoyage. Pour un passage journalier, un bac de tri de capacité moyenne peut suffire. Par ailleurs, il faudra prévoir une poubelle assez volumineuse si les agents de collecte des déchets ne passent pas tous les jours.

Les types de déchet collectés

Pour éviter les confusions, des codes couleurs communs ont été instaurés. Ils permettront aux utilisateurs de différencier les types bacs de tri et de comprendre les différents types de déchets. Chaque couleur correspond à un type de déchet spécifique. Il existe deux grandes catégories de codes couleurs pour le tri sélectif. D’une part, les codes couleurs destinés aux déchets courants et d’autre part, les codes couleurs dédiés aux déchets spécifiques.

Voici les codes couleurs pour le tri sélectif des déchets courants :

  • Le bac de tri vert : celui-ci est destiné à la collecte des déchets en verre. En revanche, il ne convient pas à la réception de la vaisselle, des couvercles et des bouchons ;
  • Le bac jaune : celui-ci correspond au plastique. Par ailleurs, il peut tout à fait accueillir les déchets en carton et en papier ;
  • La poubelle bleue : il est destiné aux déchets en papier. Il sert également à accueillir les journaux, les prospectus, etc. Par économie de place, il est tout à fait possible de substituer le bac de tri bleu par une poubelle jaune ;
  • Le collecteur de déchets gris ou noir : ce type de poubelle est destiné aux autres déchets.
  • Le contenant rouge: il est également possible de mettre en place une collecteur rouge pour les déchets en métal selon l’activité de votre entreprise.

Nous proposons des bacs de collecte pour chacune de ces couleurs.

Les déchets spécifiques regroupent les cartouches d’encre ou autres types de déchets dangereux. Les codes couleurs pour le tri des déchets spécifiques sont les suivants :

Le bac de tri marron : ce type de poubelle permet d’accueillir les cartouches d’encre de vos photocopieuses et de vos imprimantes ;

La poubelle violette : celle-ci est destinée aux piles et aux batteries ;

Le bac de tri blanc : ce bac de tri permet d’accueillir des gobelets en plastique.

Les déchets spécifiques incluent aussi les piles et les batteries, les médicaments, les déchets verts, les appareils multimédias ainsi que les déchets encombrants.

Pensez à placer des collecteurs de déchets spécifiques près des machines à café et des fontaines à eau. Vous devez également investir dans des bacs de tri spécifiques pour les mégots. Ceux-ci doivent être placés dans les espaces destinés aux fumeurs.

Les différents types de poubelles de tri sélectif

Les poubelles de tri sélectif existent en différents modèles selon leur l’emplacement, leur usage, etc. A vous de choisir selon les besoins de votre entreprise.

Les poubelles de bureau

Il s’agit d’un dispositif indispensable dans chaque bureau de votre entreprise. En règle générale, ce type de bac est à usage individuel. Il permet de faire un tri simple et d’accueillir un petit volume de déchets. Il est souvent utilisé pour trier les déchets de bureau en papier, en métal et en plastique.

Vous pouvez opter pour des poubelles de tri sélectif 2 bacs ou des poubelles de tri sélectif 3 bacs.

Les bacs à usage collectif

Ceux-ci sont généralement installés dans les espaces collectifs comme la salle de réunion, la cafétéria, les couloirs, etc. Ils permettent de stocker les journaux, le métal, les cartons, les objets en verre, les déchets en papier, etc.

Les corbeilles extérieures

Il est tout à fait possible de prévoir un bac de tri extérieur. Par ailleurs, il faut être particulièrement vigilant sur le choix du matériau. Celui-ci doit être suffisamment solide pour résister aux agressions extérieures (chocs, intempéries, etc.). Il faudra également prévoir un dispositif de fixation adapté.

Comment identifier les poubelles de tri sélectif ?

Outre les codes couleurs, les poubelles de tri sélectif peuvent être identifiées d’une autre manière. Il est tout à fait possible de prévoir des pictogrammes pour indiquer les bornes de tri ainsi que leurs usages. Vous pouvez les utiliser seuls ou en complément des codes couleurs.

Les pictogrammes permettent surtout de visualiser les catégories de déchets pour chaque bac de tri. Grâce à ces indications, les utilisateurs peuvent facilement identifier l’usage de chaque poubelle de tri sélectif.

Comment sensibiliser le personnel au tri des déchets ?

Pour assurer la réussite de votre projet, vous devez veiller à l’implication du personnel. La sensibilisation du personnel au tri des déchets se fait en plusieurs étapes.

La communication du tri sélectif

Il s’agit d’une étape importante pour assurer l’intégration de votre projet dans votre organisation. Pour ce faire, vous pouvez préparer des affiches expliquant les grandes lignes du projet de tri sélectif. Vous pouvez également investir dans la conception de stickers que vous pourrez coller dans les endroits stratégiques. Il est aussi possible de publier votre projet dans le journal interne de l’entreprise. Si vous n’avez pas un budget supplémentaire à consacre à la communication, vous pouvez tout simplement informer votre personnel par mail.

L’explication de l’usage des bacs de tri

Prenez le temps d’expliquer l’usage des poubelles de tri au cours d’une réunion ou d’une conférence. Profitez-en pour répondre aux questions du personnel concernant l’intérêt du projet, les codes couleurs, les différents types de déchets, etc.

Vous devez également expliquer à votre personnel l’issu du processus de valorisation de déchets : recyclage, incinération, etc. Cela vous permettra d’exposer l’intérêt de ce genre de démarche, que ce soit sur le plan économique ou écologique. Expliquez-leur l’impact du recyclage des déchets sur l’image de votre entreprise et que leur effort est réellement important.

Si besoin, pensez à réaliser des illustrations pour que vous explications soient visuelles et synoptiques. Vous pouvez par exemple représenter le chemin de traitement des déchets, les différents signalétiques, les catégories de déchets, etc.

Qui doit collecter les déchets dans les bacs de tri ?

Avant de mettre en place un système de tri de déchets, vous devez penser aux responsables du collecte des déchets triés. Pour cela, vous avez deux solutions :

  • Solliciter les services d’un organisme public ;
  • Faire appel à un prestataire privé.

Certains organismes refusent de collecter les déchets en petite quantité. Dans ce cas, pensez à mutualiser vos déchets avec ceux d’autres organisations dans votre localité.

Vous devez également sensibiliser votre équipe de nettoyage en interne. Celle-ci doit être au courant des différents flux de déchets et des emplacements des bacs de tri au sein de votre entreprise. Elle doit également être formée au ramassage des déchets triés.

Quels sont les erreurs à ne pas commettre ?

La mise en place d’une stratégie de tri sélectif requiert un plan d’action clair et une bonne communication interne. Voici les erreurs à éviter.

Ne mettez pas de porcelaine dans le bac à verre

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les objets en porcelaine ou en terre cuite ne doivent pas être catégorisés avec les objets en verre. La vaisselle et les flacons en verre ont une composition chimique totalement différentes. Ainsi, les mugs et autres objets similaires doivent être placés dans la poubelle destinée aux ordures ménagères.

Ne déchirez pas vos déchets en papier

Sachez que les petits morceaux de papier risquent de ne pas être valables au centre de tri. N’oubliez pas d’inscrire ce genre de détail sur l’affichage à destination des utilisateurs des poubelles.

N’emballez pas vos déchets dans du plastique

Si vous pensez bien faire en emballant vos déchets dans un sac poubelle, sachez qu’il s’agit d’une erreur fondamentale. En effet, les déchets stockés dans un sac en plastique peuvent être rejetés au cours du traitement.

N’emboîtez pas vos emballages

Bien qu’il s’agit d’un moyen de gagner de la place, le fait d’emboîter vos emballages ne fera que compliquer le traitement des déchets. Veillez à ce que les bouteilles, les boîtes de conserve et autres contenants soient stockés séparément dans votre bac de tri.

Comment encourager votre personnel à trier au quotidien ?

Il existe différents moyens d’encourager votre personnel à s’impliquer dans le tri sélectif.

Visite d’un centre de recyclage

Pour initier votre personnel au tri sélectif, vous pouvez organiser une visite d’un centre de recyclage. Cela permettra à vos collaborateurs de comprendre le processus de valorisation des déchets. Grâce à ce genre de sortie, ils sauront dans quel genre de projet ils s’impliquent.

Conférence sur la sensibilisation à la protection de l’environnement

Vous pouvez aussi organiser une conférence sur la sensibilisation à la protection de la planète. Pensez à exposer les statistiques sur les conséquences désastreuses des déchets non triés. Profitez-en pour faire un rappel à l’ordre des réglementations en vigueur en France. N’oubliez pas de prévoir une session de question réponse pour que vos collaborateurs puissent participer au mieux et se sentir impliqués.

Vous pouvez également exposer le rôle de chacun dans la mise en place du projet et les conditions nécessaires pour que celui-ci porte ses fruits.

Atelier de recyclage avec un animateur qualifié

Il peut également être intéressant de faire appel à un animateur qualifié pour un atelier de recyclage. Ce genre de professionnel peut initier vos collaborateurs aux différents moyens de recycler un déchet. Il peut également leur apprendre les bases de l’économie circulaire.

Concours

Il est recommandé d’organiser des concours pour dynamiser votre projet et impliquer au mieux le public cible. Vous pouvez par exemple prévoir un concours du meilleur trieur du mois pour motiver vos collaborateurs. Investissez dans des lots en rapport avec le tri de déchets.

Vous pouvez aussi mobiliser vos équipes à la gestion du projet. N’hésitez pas à récolter leurs avis sur les solutions possibles en matière de tri de déchets. Vous pouvez aussi les consulter sur le choix des emplacements. Le but est que le tri de déchet devienne un véritable réflexe pour chaque employé de votre entreprise et non une contrainte. Pensez à placer une boîte à idées où chacun pourra s’exprimer sur le projet de tri de déchets.

Corbeilles de bureau avec autocollants pour différencier les déchets à collecter: papier, carton, déchets courants, etc

Selectibox

Vous souhaitez en savoir plus
sur nos poubelles
de tri séléctif ?

Selectibox

Fabricant en France de poubelles de tri sélectif éco design, compactes et didactiques, qui se composent sur-mesure, pour les bureaux, hôtels, etc.

My Eco Design

Notre métier, la création, l’édition et
la distribution de solutions éco design,
pour les professionnels et les particuliers.